jeudi 10 novembre 2016

Repartis pour un tour de Kristan HIGGINS

Résumé :
Le mariage ? Pas pour moi ! Voilà le credo de Colleen O'Rourke. C’est vrai, cette posture légèrement psychorigide a quelque chose à voir avec sa rupture, il y a dix ans, avec le beau, l’incomparable, le parfait Lucas Campbell. Une expérience proche du saut à l’élastique… mais sans élastique, que Colleen ne veut plus jamais revivre. JAMAIS ! Depuis ce jour, elle se contente de flirts sans lendemain, joue les entremetteuses pour ses amies et console les amoureux éconduits venus s’échouer dans le bar qu’elle tient avec son frère à Manningsport .
Alors que faire lorsqu’une urgence familiale ramène Lucas Campbell en ville ? Parce que, évidemment, il est toujours aussi beau, aussi incomparable, aussi parfait. Doit-elle fuir? Combattre? Se laisser tenter?

Editeur : Mosaic
Date de parution : 2016
Nombre de pages :  561

Lu en octobre 2016
Mon avis
Décidément j'adore cette auteure ! Même si la fin est prévisible comme tous ses autres romans, on passe un excellent moment avec ce livre ! 
On y retrouve tout ce qui caractérise ses autres livres : passion, amour, humour, loyauté, amitié… 
Colleen a  renoncer à trouver l'amour de sa vie depuis que Lucas Campbell lui a brisé le coeur il y a dix ans. Mais Lucas est de retour que doit-elle faire ? Parce que bien sûr, elle ne l'a jamais oublié ! Elle se bat contre ses sentiment, de peur de souffrir une nouvelle fois mais Lucas n'a pas cessé de l'aimer durant toutes ces années et il compte bien lui faire savoir.

Avec une plume fluide, légère et prenante, l’auteur nous offre une romance qui parle de seconde chance pour un couple qui s’aime passionnément. Une intrigue parfaitement menée, qui tient la route et très intense en émotions. Un très bon rythme où il n’y a pas de place à l’ennui.

Becky à la rescousse de Sophie KINSELLA

Résumé
 Entre L.A. et Vegas, de nos jours.Déçue par Hollywood, Becky a décidé de se recentrer sur l’essentiel : sa famille et ses amis. Et il y a urgence ! Car pendant que Becky comprenait dans la douleur que les coulisses de l’usine à rêves sont peu reluisantes, Tarquin, le mari de Suze, disparaissait, comme hypnotisé par un gourou New Age aux intentions pas très love and peace, tandis que Graham, son père, partait à la recherche d’un vieil ami détenteur d’un lourd secret.C’est donc dans un combi Volkswagen du meilleur goût que Becky, son époux, sa fille, Suze, sa mère et la meilleure amie de cette dernière se lancent on the road. Au programme : rodéo parties, foires d’art contemporain campagnard, et les paillettes de Vegas.Et à l’arrivée, pour notre accro préférée, une révélation : le shopping, c’est bien, la famille, c’est encore mieux… 

Editeur : Belfond
Date de parution :2016
Nombre de pages : 315

Lu en octobre 2016
Mon avis
Heureuse de retrouver Becky, qui a énormément mûrie mais reste toujours la femme pétillante, amusante et pleine d'idée qu'elle a toujours été.

Le précédent tome m'avait laissé sur ma faim mais avec celui-ci on retrouve l'énergie des premiers tomes. Nous l'avions quitté toute repentante après ses délires hollywoodiens "Fast and Famous" mais a Becky a compris que dans la vie le plus important sont les gens que l'on aime, qui nous entoure.

Jusqu'à ce que la mort nous unissent de Karine GIEBEL

Résumé :
Jusqu'à ce que la mort nous unisse
L'Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l'image de certains souvenirs. Toxique, à l'image de certains regrets.
L'Ancolie, c'est aussi le nom d'un chalet perdu en pleine montagne.
C'est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu'il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide.
Jusqu'au jour où la mort frappe tout près de lui, l'obligeant à sortir de sa tanière.
Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu'il s'agit d'un meurtre, que ce n'est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer.

Editeur :Pocket
Nombre de pages : 600
Date de parution : 2009 

Lu en septembre 2016
Wahou ! C'est un roman addictif les pages défilent sans que l'on s'en rende compte ! Ce livre vous laisse chancelante, la boule au ventre, émue aux larmes, après avoir décliné une palette complète d'émotion.
D'emblée les personnages savent vous apprivoiser, juste assez atypiques pour vous conquérir. D'ailleurs Vincent, guide de montagne expérimenté, est séducteur qui multiplie les aventures d'une nuit depuis que la femme
de sa vie l'a quitté en laissant un laconique message sur son ordinateur. Lorsque Pierre son ami de toujours est découvert mort dans un ravin, la thèse de l'accident ne lui semble pas plausible. Entre en scène le deuxième personnage central, Servane une jeune gendarme, et ces deux-là que tout sépare, vont se lancer dans une enquête périlleuse : faire la lumière sur les secrets qui hantent la vallée.

Illusions mortelles de Charlotte LINK

Résumé
Un coup de fil depuis une station-service, et puis plus rien : Peter, le mari de Laura, parti dans le sud de la France, a disparu sans laisser de traces. Restée seule à Francfort, Laura s'inquiète, panique et enquête. Elle découvre alors que son mari n'était pas celui qu'elle croyait : des dettes, une double vie, une maîtresse… Tout laisse croire qu'il a pu choisir de disparaître, l'abandonnant avec sa petite fille. Bien décidée à le retrouver, Laura descend dans le village près de Cassis où Peter devait se rendre. Mais un tueur en série rôde dans les environs, un tueur dont les liens avec Peter sont des plus mystérieux…  

Editeur : Presse de la Cité
Date de parution : 2006
Nombre de pages : 384 

Lu en septembre 2016
Mon avis
J'avoue qu'au début de ma lecture, je n'étais pas très emballée.

Trop de personnages, je m'y perdais et ne voyais absolument pas où l'auteure voulait en venir, tout en sachant que bien sur le tout allait de lier à un moment où un autre, du coup je trouvais ce début long et je m'y perdais.

Mais d'un seul coup, l'auteure à su captée mon attention, en une dizaine de pages le suspense est devenu intenable et les rebondissements surprenant ! Je ne voulais qu'une seule chose savoir jusqu'où cela allait aller !

Car malgré que je trouvais Laura, au début, un peu niaise qui ne vivais que d'amour et d'eau fraiche, ne voyais pas ce qu'il se passait dans le monde extérieur, elle a su relever la tête et démontrer qu'elle était une femme de caractère, qui affronte ses responsabilités et tout autant le danger !

J'ai finalement beaucoup aimé ce bouquin !

lundi 19 septembre 2016

Le secret du mari de Liane MORIARTY

Présentation de l'éditeur :
Jamais Cecilia n aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n ouvrir qu après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l ouvre et le temps s arrête... À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.
Liane Moriarty brosse un tableau nuancé et émouvant de l amour (marital et familial) et se révèle bien mieux qu un simple auteur de best-sellers : une romancière dont les personnages attachants pourraient être vos amis ou vos voisins, avec leurs qualités et leurs failles.

Découvert par Amy Einhorn, l éditrice américaine de La Couleurs des sentiments, Le secret du mari est un immense succès aux U.S.A : N° 1 sur la liste des best-sellers du New York Times, il figure toujours sur les listes des meilleures ventes deux ans après sa sortie.
Le Secret tient en haleine deux millions de lecteurs dans le monde dont un million aux USA.

Editeur :  Albin Michel
Nombre de pages :400 pages

Mon avis
Lu en septembre 2016
Au début, j'ai trouvé l'histoire sans grand intérêt et un peu superficielle. Le milieu fait beaucoup pensé au héroines de la série Déspérate Houswive.
Il y a beaucoup de personnages qui au premier abord n'ont rien à voir les uns avec les autres et de fil en aiguille on se rend compte qu'une seule et même chose les nouent. 
Mais au fil de la lecture, on se laisse happer par les événements, on se demande ce que peut bien contenir cette fameuse lettre laissé à Cécilia écrite par son époux il y a plusieurs années. Rapidement, son contenu est dévoilé et là on veut connaitre l'avenir de chaque personnages, et surtout la raison de cet acte ! D'un seul coup, tout s'emboite, tous les personnages se relient et là il est tout simplement impossible de lâcher le bouquin ! On passe de la colère, à la tristesse et également par la compassion.
Très beau livre ! Ecrit avec une écriture légère mais addictive !

samedi 10 septembre 2016

La dernière trace de Charlotte LINK

Résumé
10 janvier 2003. Pour la première fois, Elaine Dawson quitte son village du Somerset afin de répondre à l'invitation de Rosanna, une amie de la famille qui se marie à Gibraltar. Mais tous les vols au départ de Heathrow sont annulés à cause du brouillard. Alors que la jeune provinciale s'apprête à passer la nuit dans une salle d'embarquement, un aimable Londonien propose de l'héberger. Elaine accepte. On ne la reverra plus. Cinq ans plus tard, Rosanna doit écrire une série d'articles sur les disparitions inexpliquées pour un magazine. L'occasion pour elle de savoir enfin ce qui est arrivé à Elaine. La journaliste est loin de se douter qu'en s'engageant dans cette enquête elle va se mettre en danger de mort... 10 janvier 2003. Pour la première fois, Elaine Dawson quitte son village du Somerset afin de répondre à l'invitation de Rosanna, une amie de la famille qui se marie à Gibraltar. Mais tous les vols au départ de Heathrow sont annulés à cause du brouillard. Alors que la jeune provinciale s'apprête à passer la nuit dans une salle d'embarquement, un aimable Londonien propose de l'héberger. Elaine accepte. On ne la reverra plus. Cinq ans plus tard, Rosanna doit écrire une série d'articles sur les disparitions inexpliquées pour un magazine. L'occasion pour elle de savoir enfin ce qui est arrivé à Elaine. La journaliste est loin de se douter qu'en s'engageant dans cette enquête elle va se mettre en danger de mort…

Editeur :Presse de la cité
Nombre de pages : 460
parution : mai 2010  

Lu en aout 2016 
J'avais adoré "La vallée du renard" je m'attendais à retrouver ce suspens mais dans ce roman c'est beaucoup plus lent, il y a moins d'action et c'est assez long

samedi 30 juillet 2016

Sans plus attendre de Kristan HIGGINS

Résumé


Tic, tac… Tic, tac. A 35 ans, encore célibataire et zéro bébé en vue, Honor est convaincue que son horloge biologique lui fait les gros yeux. Elle se résout à parler mariage à l’homme qu’elle aime depuis le lycée et avec lequel elle entretient une relation amoureuse extrêmement intermittente. Résultat ? Un refus gentiment emballé mais sans équivoque. Déjà sonnée, Honor reçoit le coup de grâce quelques semaines plus tard, quand l’ex homme de sa vie annonce son mariage avec celle qu’elle considérait jusque-là comme sa meilleure amie.
Prête à tout pour redonner un peu de tenue à son amour-propre ratatiné, Honor (envisage cette fois le mariage de convenance et) fait une proposition à un certain Tom Barlow, professeur d’anglais de Manningsport qui a désespérément besoin d’une green card pour rester aux Etats-Unis. Sur le coup, l’idée lui semble géniale … avant que la situation ne s’emballe et n’échappe totalement à son contrôle. Avec son talent unique pour peindre des héroïnes gaffeuses, drôles, et complètement attendrissantes, Kristan Higgins nous livre ici sa version moderne et détonante du thème de la trentenaire paniquée par le désir d’enfant. A propos de l’auteur : Depuis la publication de son premier livre, Kristan Higgins a vu ses romans classés sur les listes de best-sellers de USA Today et du New York Times. De grands magazines américains l’ont élue « meilleur roman de l’année » à plusieurs reprises. Auteur de comédies piquantes et pleines de charme, elle possède le don rare de savoir faire (vraiment) rire autant que d’émouvoir (aux larmes). 

Editeur : Mosaic
Nombre de pages : 480 pages
Date de parution : octobre 2015

Mon avis
 Lu en juillet 2016

Quelle joie de découvrir le dernier roman de Kristan Higgins.
Dans ce dernier livre, nous faisons la connaissance de Honnor, qui depuis des années est amoureuse de son meilleur ami, ils entretiennent une relation spéciale mais pour Honnor c’est normal et la suite des choses ne peut être que le mariage accompagné d’un bébé. Mais elle se trompe énormément, cet ami ne voit pas les choses comme elle et honnor comprends enfin ce qu’il ressent pour elle quand celui-ci lui expliquer en étant très maladroit.
Pour honnor, c’est fichu, elle est persuadé que sa vie ne sera pas comme le rêve, donc pourquoi pas faire un mariage blanc avec Tom Barlow, lui a besoin d’une carte verte, Honnor se dit que peut-être il pourrait lui donner un enfant.
Mais la vie n’est pas aussi simple pour Honnor au point où on se demande si le mariage aura tout de même lieu. Toutefois la fin est cousu de fil lorsqu’on connaît les romans de Kristan Higgins mais le suspense est maintenue jusqu’au bout !
En bref, comme ses autres livres, j’ai adoré, c’est léger, amusant par moment, touchant à d’autre, on se laisse vite embarqué dans l’histoire et on passe un bon moment.

dimanche 17 juillet 2016

La vallée du renard de Charlotte LINK

Résumé :
Par une belle journée d’aout, sur la côte sud du Pays de Galles, Matthew Willard revient avec son chien sur le parking, perdu au milieu des champs, où sa femme l’attend.
Si la voiture est toujours là, Vanessa, elle, a disparu. Sans laisser de traces. Convaincu qu’elle n’est pas partie de son plein gré, Matthew ne peut imaginer la terrible vérité : Vanessa a été enlevée, enfermée dans une malle et cachée dans une grotte, avec de l’eau et de la nourriture pour une semaine.

Editeur : Presse de la Cité
Nombre de pages :464
Date de parution : juin 2014

Mon avis:
Lu juillet 2016
Suspens garantie du début à la fin !
2 histoires comprenant des personnes qui ne se connaissent pas vont se rejoindre pour en former une seule ! 
Les personnages sont attachants  et surtout surprenants ! On se laisse berner par l'auteure , l'histoire est tellement bien ficelées qu'on ne voir rien venir. Jusqu'aux dernière pages on a des doutes sur beaucoup de personnes et là l'auteur mets le coup de grâce et on en croit pas nos yeux ! Il est donc impossible de lâcher le roman sans en connaitre la fin !

mardi 12 juillet 2016

La fille de Brooklyn de Guillaume MUSSO

Résumé
Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé :

« Si j’avais commis le pire,
m’aimerais-tu malgré tout ? »

Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire.
Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.
– C’est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
Et depuis, je la cherche.

Editeur :  XO Edition français
Date de parution : mai 2016
Nombre de pages : 473

Mon avis
Lu en juin 2016
Où est passée la magie ?
Je m'attendais à trouver un roman de Guillaume Musso qui dès le début me plait plonger dans une histoire moitié réelle moitié magique comme j'en ai eu l'habitude avec beaucoup de ses romans.
Or, j'ai trouvé ici un polar, une enquête, des questions, des doutes une histoire qui nous fait voyager pour connaître une vérité et qui le tout mis bout à bout  en fait un roman  très addictif !

Le déroulement de l’histoire nous garde en haleine du début à la fin. Plus on lis les chapitres plus on a envie de lire les suivants tellement on est absorbé.

 L’intrigue est captivante. L’auteur a tendance à faire une fin assez surprenante qui peut surprendre et étonnée car on ne s’y attends pas mais c'est aussi cela qui donne du pep's au roman des rebondissements complétement inattendu

dimanche 12 juin 2016

C'est pas moi, c'est toi de Mhairi MCFARLANE

Résumé
Vous êtes quand même en couple depuis dix ans ; vous vivez ensemble. Il t’aime.
– Dix ans au bout desquels j’ai eu envie de l’épouser, et lui de coucher avec quelqu’un d’autre. Tires-en les conclusions que tu veux.

Quand Delia découvre que l’homme qu’elle a demandé en mariage la trompe avec une autre, elle se dit que c’est sa faute. Si rien n’est plus comme avant, c’est aussi sa faute. Mais dans ce cas, pourquoi son ex remue-t-il ciel et terre pour la récupérer ? N’aurait-il pas lui aussi sa part de tort dans cette sombre histoire ? De Newcastle à Londres, entre les boulots louches, les patrons excentriques et les journalistes si séduisants que c’en est indécent, une nouvelle version de Delia voit le jour. L’amour est mort, vive l’amour !

Editeur : Milady
Nombre de pages : 602

Mon avis
Lu du 02/06/2016 au 12/06/2016
J'ai adoré !
L'histoire de Delia pourrait arriver à n'importe quelle femme ou homme. Elle découvre que la personne qu'elle aime à en mourir la trompe et lui ment depuis quelques mois. Elle est détruite et voit tout son avenir s'écrouler. Hors de question pour elle de rester dans la même ville que celui qui l'a trompé. Délia est la preuve que même lorsque l'on croit que tout est fichue, que l'on ne relèvera pas la tête, que notre coeur est brisé ainsi que notre être il est possible de recommencer une nouvelle vie, avoir un nouveau travail , se reconstruire petit à petit et se faire de nouveaux amis. Elle se découvre une nouvelle personnalitée qui avait disparue depuis plus d'une décennie afin de se concentré corps et âme à son chéri , elle ne s'était pas rendue compte qu'elle s'était elle même oubliée, cette rupture lui permets de se redécouvrir même si elle a toujours mal au fond d'elle même. Paul, fait tout pour la récupérer mais la confiance pourra t'elle revenir ? L'alchimie sera de nouveau au rdv ? Delia aimerait tant mais la vie nous cache tellement chose

Tu me manques de Harlan COBEN

Résumé

Un site de rencontres, un visage aimé disparu depuis 18 ans et une chanson, Tu me manques...La vie de Kate, inspectrice new-yorkaise, va basculer dans l'horreur...
Kate n'a jamais oublié ses 22 ans. D'abord, son père, policier à la NYPD se fait tuer, puis c'est son fiancé Jeff, qui la quitte brusquement et disparaît...
Quel choc, dix huit ans plus tard, lorsqu'elle découvre la photo de Jeff sur un site de rencontres sous une nouvelle identité! Kate plonge alors dans l'affaire la plus terrifiante et sordide de sa carrière... Qui a tué le père de Kate ? Et qu'est-il arrivé à Jeff ?


 Éditeur:Pocket
Nombre de pages : 460


Lu : en avril 2016
Dès le début on tombe dans la vif du sujet ! 

Kate qui est une experte dans son travail, une femme qui ne laisse pertuber par rien du tout a une blessure qui ne s'est jamais refermée car elle n'a pas de réponse à sa question : Qui à tuer son père ? 
Derrière cette femme si sûre d'elle, si forte on découvre une personne meurtrie, qui après avoir été quittée par son grand amour deux décennies auparavant n'a pas pu refaire sa vie car elle n'a jamais pu oublier le grand amour de sa vie.
Alors le jour où elle découvre qu'il est inscrit sur un site de rencontre tout ses sentiments refont surface et avec eux les problèmes arrivent. D'un petit clic sur internet Kate va soulever un problème qui va lui apporter pas mal de soucis.
Un suspense qui ne s'épuise pas au fil des pages !

jeudi 2 juin 2016

L'innocence bafouée de Karen YOUNG

Résumé
Depuis des années, Suzanne Stafford se tait. Violée, le jour même du mariage de sa sœur, par l'homme qui est maintenant son beau-frère, elle a choisi délibérément le silence. Où trouver le courage d'annoncer à sa sœur que son mari est un monstre ? Et que vaut, de toute façon, son témoignage contre celui de Jack Sullivan, jeune avocat brillantissime et politicien charismatique en qui beaucoup voient déjà le futur gouverneur de l'Etat? Déterminée à oublier, Suzanne décide de se consacrer à sa carrière. Mais c'est compter sans la culpabilité dans laquelle l'enferme ce silence complice. Une culpabilité de plus en plus lourde à porter quand, se découvrant enceinte, elle laisse croire à Dennis, son ami de toujours, qu'il est le père de l'enfant. Jack, quant à lui, n'est pas dupe, et il espère tirer tôt ou tard parti de ce secret pour la manipuler. Car cet homme au charme vénéneux n'est pas seulement un pervers. C'est aussi un arriviste forcené qui n'hésite pas à recourir au chantage afin d'assujettir ceux qu'il veut réduire à sa merci. Impuissante, muette, Suzanne assiste donc à sa fulgurante ascension politique. Jusqu'au jour où, contre toute attente, le scandale éclate, éclaboussant les réputations, ruinant les carrières, et faisant tomber les masques.

Editeur : Harlequin
Nombre de pages : 598
Date de parution : février 1999

Mon avis
Lu du 22/05/2016 au 1/06/2016
On a à peine commencé le livre que l'on est dans le vif du sujet, on ne veut pas refermer le bouquin, c'est impossible car il nous faut savoir ce qui va se passer.
On ressent les angoisses et le mal être d'une femme meurtrie, détruite. Par moment on a envie de la bousculer pour qu'elle dévoile enfin toute la vérité sur cet homme que le public vénère et qui en vérité n'est qu'une brute, un personnage  mauvais et dont seule son image publique compte, sa femme, ses enfants et le reste ne sont pour lui qu'une belle photo de famille qui lui sert  avancer.
Le suspense est garantie !

mercredi 11 mai 2016

Petits meurtres entre amis de Saskia NOORT

Résumé
Des maisons bien entretenues, des pelouses verdoyantes et des rues calmes où les enfants peuvent jouer... Voilà ce que recherchaient Karen et Michel lorsqu’ils se sont installés dans ce petit village de la banlieue d’Amsterdam. Devenus amis avec leurs voisins avec qui ils partagent le goût du bon vin et un certain art de vivre, ils n’ont pas regretté un instant leur décision.
Mais quand un violent incendie ravage la maison de l’un de ces couples parfaits, le vernis se craquelle. Derrière les jolies façades se dissimulent rancœurs, jalousies, malversations et adultères. Evert a-t-il vraiment mis le feu à la maison après avoir drogué sa femme et ses enfants? Pourquoi Hanneke s’est-elle jetée par la fenêtre de l’hôtel où elle s’était réfugiée? Karen, qui ne parvient pas à accepter ces morts, commence à gêner avec toutes ses questions...

Editeur : Folio
Nombres de pages 380
Parution : 2011

Mon avis
Lu en mars 2016 

 Saskia Noort nous offre la vie d'une petite communauté d'amis où le paraître doit être ostentatoire... jusqu'à ce que le verni s'écaille ! La mise en situation m'a fait penser à la mode bcbg, voir même plus si affinité -et ils en ont !- Il en ressort que le paraître ce n'est pas être. Cela se lit très facilement jusqu'à la pierre d'achoppement et là, chapeau, pour le rebondissement final.

Si tu m'abandonnes de Nora ROBERTS

Résumé
Prises d’otages, hold-up... En tant que négociatrice pour la police de Savannah, Phoebe MacNamara n’a pas son pareil pour désamorcer les situations de crise. Jusqu’à ce que l’impensable survienne : agressée en plein commissariat, Phoebe voit bientôt la menace d’un tueur planer sur ceux qu’elle aime, sa fille Carly et le séduisant Duncan

Editeur : Michel LAFON
Date de parution : 2015
Nombre de pages : 380



Mon avis

Lu en avril 2016

Un nouveau livre de Nora ROBERTS de lu ! Et ma foi, je n'ai encore une fois, pas du tout été déçue, bien au contraire !

Phoebe est une femme accomplie qui ne flanche jamais et sur qui repose énormément de choses : elle a un métier exigeant de négociatrice dans la police et doit s'occuper de sa petite fille de 7 ans, sa mère agoraphobe.

Cerise sur le gâteau, dans le cadre de son travail, cette femme de caractère rencontre le prince charmant et son entourage très attachant.

J'ai littéralement dévoré ce livre. le suspense est haletant du début à la fin. L'histoire entre Phoebe et Duncan n'est pas mièvre et prend sa place tout doucement... L'aspect "policier" est bien exploité et tout s'emboît.

samedi 12 mars 2016

Petite soeur de Patricia MACDONALD

Résumé
Présentation de l'éditeur
Lorsque la mort de son père ramène Beth à Oldham, dans le Maine, elle ne s'attend guère à retrouver autre chose que de mauvais souvenirs, dans cette maison qui n'a jamais été un foyer. Et surtout, il y a Francie, sa jeune soeur de quatorze ans, de qui tant de choses la sé-parent... Pourtant le contact se renoue. Au point que Francie est prête à quitter Oldham pour aller vivre avec sa soeur aînée à Philadelphie.
Alors surgit Andrew, le petit ami de Francie. Un garçon de vingt et un ans, agressif et déséquilibré, porteur d'un passé tragique... Et qui n'entend pas partager Francie.
Le suspense implacable et l'insoutenable angoisse qui s'instaurent à partir de là confirment la place de tout premier plan, aux côtés d'une Mary Higgins Clark, de l'auteur d'Un étranger dans la maison.


Editeur : Le livre de poche
Date de parution : 1996
Nombre de pages : 254

Mon avis : 
Lu en mars 2016
C'est un livre que j'avais lu en 2009 et dont je ne me souvenais plus, mais en regardant mon avis sur ce livre je me suis aperçue que je ne l'avais pas apprécié.
Aujourd'hui, bien que ce ne soit pas un coup de coeur, c'est un livre que j'ai bien aimé, bien entendu la fin est prévisible mais tout de même, il a réussi a capter mon attention et je voulais savoir ce qui allait se passer.

La 11ème et dernière heure de James PATERSSON



 Résumé :
Lindsay Boxer attend enfin un heureux événement ! Mais son travail ne lui laisse aucun répit. Après l’assassinat de Chaz Smith, un millionnaire à la fortune douteuse, elle découvre que l’arme qui a servi à le tuer est également liée aux assassinats de quatre trafiquants de drogue – et qu’elle a été dérobée dans les locaux de la brigade ! Le tueur est peut-être un policier – peut-être même l’un de ses amis les plus proches...

Lindsay est également appelée sur une scène de crime pour le moins déroutante : deux crânes ont été découverts sur un patio chez un célèbre acteur de cinéma. Cinq crânes supplémentaires seront déterrés dans son jardin, et Lindsay devra mener l’enquête tout en gérant l’impétuosité d’un journaliste un peu trop intrusif qui mettra en danger sa relation avec Joe, son mari.


Editeur : JC LATTES
Nombre de de pages : 389
Date de parution : novembre 2013

 Mon avis
Lu en février 2016
Suspens garantie.
Même si l’histoire manque un peu d’action, nous sommes tenue en haleine du début à la fin, les soupçons se portent sur beaucoup de personnage qui ont le profil du tueur.
Le personnage principale ; Lindsay est vraiment très attachante, c’est une femme très forte, qui arrive à mettre tous ses problèmes de côté et à se consacrer à 100% à ce qu’elle fait mais quand elle craque elle ne fait pas semblant.

J’ai beaucoup aimé ce roman, je n’hésiterais à lire un autre livre de cet auteur
 

vendredi 19 février 2016

Le réseau corneille de Ken FOLLET

Résumé

28 mai 1944, Sainte-Cécile, France occupée. Tout est prêt, Betty, la grande espionne anglaise, attend l'heure dite pour appuyer sur le détonateur qui fera exploser le quartier général de la Gestapo et tout son système de communication. Elle sait que Dieter, un espion allemand en charge de démanteler le réseau résistant de la région, est dans les parages… L'opération échoue : les Résistants dénombrent plusieurs morts, Michel, le mari de Betty, est blessé, Betty échappe de justesse aux Allemands.

Betty est tenue pour responsable de cet échec. Ses supérieurs qui commencent à douter d'elle lui offrent une dernière chance. Betty monte un nouveau et ultime plan. Elle demande au services secrets britanniques de recruter cinq jeunes femmes parfaitement non professionnelles, mais dont les personnalités hors du commun seront décisives pour la réussite du grand sabotage. Nom de code : le Réseau Corneille…

Editeur : Robert LAFFONT
Nombre de pages : 474 pages
Date de parution : 2001

Mon avis : 
Lu en janvier/février 2016
 J'ai beaucoup aimé ce livre, c'est le premier livre de Ken Follet que je lis.

Le personnage de Bety est une femme forte, qui a de la volonté et n'a pas froid aux yeux. Cette jeune femme de 30 ans arrive gérer une équipe de jeunes femmes d'une main de maître sans jamais leur montrer sa peur, ses craintes et ses angoisses.

L'histoire n'a qu'un seul but, la destruction du château où réside les Allemands, alors on peut penser que le livre va être lent, s'éterniser sur des détails insignifiant mais absolument pas. On y découvre la façon de travailler de la résistance, de toutes les embûches qu'ils rencontraient, les peurs et leur courage.

Ce roman, permet d'avoir un aperçu de ce que pouvait être les tortures que les Allemands faisaient subir aux prisonniers, ça donne froid dans le dos. J'ai été énormément touché par ces scènes.